logoAFCECE.ORG

 Pas de compte?  INSCRIVEZ-VOUS

 

 

 


LE CHINOIS

La langue chinoise 汉语 han4yu3, désigne la langue parlée par la minorité chinoise Han. Elle fait partie du groupe sino-tibétain. C'est une langue analytique (ou isolante), c'est à dire qu'elle est, en typologie morphologique, une langue dans laquelle les mots sont ou ont tendance à être invariables. Le chinois est une langue à ton : chaque syllabe est accentuée. Ainsi, en chinois la syllabe « ma » peut avoir le sens de « maman », « cheval », « chanvre », « insulter » ou être une particule de syntaxe suivant son intonation.

L'unité de base de l'écriture chinoise est le caractère appelé sinogramme. Chaque caractère chinois correspond à une syllabe. Un mot est généralement composé d'une ou deux syllabes.

D'une manière générale, le chinois désigne la langue basée sur le dialecte de Chine du nord, avec la prononciation de Beijing et la grammaire des oeuvres littéraires en langue parlée (白话 bai2hua4). Il faut noter qu'il y a certaines différences de prononciation entre le chinois de Chine continentale, de l'île de Taiwan et le chinois de Singapour.

Au niveau de l'oral, les différences entre les différents dialectes chinois sont assez grandes, un peu comme les langues romanes (français, italien, roumain, espagnol, etc.) C'est pour cette raison que bon nombre de linguistes occidentaux considèrent les différents dialectes chinois comme une famille linguistique. Mais du point de vue de l'écriture chinoise, de ses utilisateurs (les chinois Han), de la politique et de l'unité de culture, la plupart des experts chinois considèrent la langue chinoise comme une seul langue. En Chine continentale et sur l'île de Taiwan, le chinois standard (mandarin) est la langue commune. Pour Hong Kong et Macao, c'est le cantonais 粤语 yue4yu3. Les chinois de la diaspora utilisent le cantonais comme langue commune, mais ils utilisent aussi le chinois mandarin, le Hakka, le Minnan et d'autres dialectes comme langue de communication locale.

Le chinois est une langue au système d'écriture idéographique. L'écriture chinoise est maintenant bien unifiée et codifiée, de même que la grammaire. Un élément graphique dans un sinogramme peut donner une indication sur la prononciation du caractère, mais cette indication n'est pas précise. Beaucoup de caractères n'ont pas d'élément phonétique. Au cours de la très longue histoire chinoise, la prononciation des sinogrammes a subi de grandes évolutions. C’est ainsi que nous avons maintenant de si grandes différences orales entre les dialectes chinois. Mais le chinois littéraire étant standardisé, il a réduit le problème de communication à l'écrit.

Avant le mouvement de la littérature écrite en langue parlée 白话 bai2hua4, la langue littéraire chinoise était la Langue Classique 文言 wen2yan2. Cette langue écrite est basée sur les oeuvres littéraires d'avant l'unification de la Chine par le Premier Empereur en -221. Après le mouvement de la littérature en langue parlée, la langue littéraire, nommée Baihua, est fondée sur le dialecte oral des fonctionnaires du nord du pays. La Langue Classique n'est maintenant pratiquement plus utilisée, réduite souvent à des expressions figées, des proverbes, etc.